vidéographie

Photographie

Tribulations

Reportage Chloe-Sculpture Textes & chansons

 

 

Retour de Fièvre

Je reviens de l'expo. Pas l'universelle de 1900. Non, celle de Chloë( de Lyon).
C'est quoi qu'il y avait dans mon bol de cacao ce matin ?
Psylocybine ?
L.S.D. ?
Opium ?
Ce que j'ai vu, regardé, scruté, c'est du trompe-l'oeil ?
Sont-ce d'hallucinantes hallucinations ?
Sont-ce des anamorphoses ?
Ce qui est sur, c'est que ca décolle et pas seulement la rétine...
Mon regard a caressé des monstres. Mais attention pas de ces montres qui font peur. Non, non, des monstres à visage humain.
Je me suis amusé à tenter de reconnaître ceux qui étaient tombés dans le collimateur de Mlle Chloë, victimes consentantes de la diabolique, de la manichéenne artiste lyonnaise.
J'ai essayé de découvrir le gratin lyonnais (c'est comme le dauphinois : la crème... et des patates...).
A des moments, j'ai cru m'apercevoir, mais ce devait ¨tre mon sosie. Ou mon reflet. Ou une projection de mes sens abusés.
Le résultat, une galerie de Chloe vus par le petit bout de la lorgnette dont les lentilles auraient subi des distorsions, des diffractions.
La rumeur publique (ce plus vieux média du monde) vient m'adresser un fax comme quoi, un site verrai le jour...


Le (P)sycophante littéraire
Edition de la Muse au Martinet (Veuve père Fouettard)

P.S. En sortant, j'ai constaté qu'il pleuvait et que les trottoirs étaient mous...va falloir faire gaffe de pas ëtre engloutis...